L’arbre de la liberté

photo1616.jpg

La tradition du mai ou du mai d’honneur est une coutumearblib11.jpg immémoriale, au cours de laquelle on dressait un mât en bois que l’on plantait le premier jour du mois pour fêter le renouveau printannier.  

Les révolutionnaires ont repris cette tradition pour l’appliquer à l’amour de la liberté. L’Arbre de la liberté apparaît en mai 1790 pour commémorer le jour de la prise de
la Bastille.  

On plante en France des dizaines de milliers d’arbres dits « de la liberté » ornés de rubans, de cocardes tricolores. Chaque cérémonie se termine par des danses et des farandoles au cours desquels sont chantés les hymnes révolutionnaires.

arbres20371.gifLe 30 Nivose an II (14 janvier 1794), l’arbre de la Liberté est planté au milieu de la place de Locquénolé.

arbre2.jpg

« Vive la Montagne, au nom de la Loi, ce jour 30 Nivose, l’an II de
la République Française, à deux heures de l’après midi, le conseil général de la commune de Locquénolé, présidé par le citoyen Claude Geffroy maire, assisté des citoyens officiers municipaux et Conseil Général de la commune présent le citoyen Christophe Jourdren, agent national provisoire, nous sommes rendus au lieu ordinaire de nos séances, où ils sont rendus suivis des bons citoyens de la commune, au mileur de la principale place du bourg, où une fosse étant faite  aux fins d’y planter l’arbre de la Liberté, les  sonneurs avaient été mandés et un grand concours de citoyens s’y étant rendu l’arbre a été planté aux acclamations du peuple, pénétré de joie de voir planter un monument qui attestera à la postérité l’attachement  que la dite commune a toujours eu pour la liberté, l’amour des lois et le soutien de la République.
 

Les citoyens et citoyennes ont dansé autour de l’arbre de la Liberté jusqu’à la nuit à Locquénolé. Le même jour et mois et an que devant et signé. » 

02arbredelalibert1.jpg 

En 1989, l’arbre de Locquénolé  est le dernier rescapé en Finistère des arbres  plantés à la Révolution. Malgré les soins apportés par les employés communaux, il faut se rendre à l’évidence l’arbre est malade.  Consciente que c’est un élément important de son patrimoine, la population se mobilise et une opération médiatique est menée grâce à TF1 pour lancer un appel aux mécènes. Des spécialistes effectuent des analyses et les premiers travaux. Le bitume entourant l’arbre doit être enlevé, le sauvetage a commencé … 

p4094675.jpg            

arbredelalibert.jpg

 

 

 

 

   

Aujourd’hui l’arbre se porte bien et ses frais d’entretien incombent à notre association ; il a été l’objet de toute notre attention en bénéficiant d’un élaguage effectué par une entreprise spécialisée et de fertilisant. 




cateclic11 |
mummies coeur arc-en-ciel |
Cercle d'Emeraude |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Association syndicale du lo...
| ACTION LASALLIENNE POUR L'E...
| UD 84/26